Créole Jazz

Le Créole Jazz (Kréyòl Djaz) est un style initié dans les années 1970-80 par Alain Jean-Marie entouré de quelques musiciens-pionniers évoluant dans une mouvance inspirée du jazz américain.

La particularité du Créole Jazz tient dans l’utilisation des musiciens-créateurs de rythmes issus des traditions musicales de leurs régions (généralement insulaires, les anciennes colonies outre-mer) comme soutien rythmique aux mélodies élaborées et aux improvisations (essences même du jazz).

Les musiciens du Créole Jazz utilisent donc les rythmes traditionnels créoles, urbains (biguine, mazurka) ou des campagnes (gwoka, bèlè, rara). L’utilisation des percussions traditionnelles (tambours) est souvent indissociable de la couleur Créole Jazz et permet de démarquer le genre de l’Afro Jazz, du Latin Jazz ou même de la World Music.

Le groupe marquant du Créole Jazz, qui à la suite d’Alain Jean-Marie offre une démarche plus moderne dans les années 1980 en intégrant les sons synthétiques, c’est Fal Frett.

D’autres musiciens sauront donner une identité précise au style, chacun dans sa région, avec Mario Canonge en Martinique, Caraïbe Jazz Ensemble en Guadeloupe, le Caribbean Sextet en Haïti, Luther François à Ste Lucie. On voit de plus en plus l’émergence de rythmes hybrides dans les formations Créole Jazz récentes, des rythmes dont on ressent fondamentalement les bases créoles, mais mixées avec d’autres éléments rythmiques, soit des éléments créoles modernes (zouk, dance-hall), ou encore avec des influences occidentales.

Depuis le début des années 2000, une nouvelle génération de jeunes musiciens émanant de ces contrées créoles offre un second souffle au Créole Jazz, tout en définissant encore plus précisément le style par des sorties d’albums résolument axés sur la démonstration de la dimension jazz de ce courant musical. On peut citer Gilles Rosine, Dominique Bérose, Ronald Tulle, pour arriver aujourd’hui au jeune pianiste le plus emblématique du genre, Grégory Privat.

Autres artistes et groupes référents : Zépis’ – Sonny Troupé – Caraïb II Jazz – Franck Nicolas – Frantz Laurac – Chyco Siméon – Guy-Marc Vadeleux – Hervé Celcal – Jacques Schwarz-Bart – Jimmy Felvia – Kriyolio – Just Wody – Mushi Widmaier – Mizikopéyi – Jowee Omicil, Jr – Raymond d’Huy – Réginald Policard – Thierry Fanfant – Winston Berkeley – Yann Négrit – Eric Bonheur…

Depuis 2010, l’émission radiophonique hebdomadaire Kréyòl Djaz (Tropiques FM), animée par le compositeur, interprète et producteur Tony Chasseur, présente ces artistes qui participent à la promotion de leur culture au-delà des frontières antillaises.